Comment Bud Light a perdu le Super Bowl

J’adore les coups de gueule publics entre les marques. Les médias sociaux permettent ce genre de combat, où on peut répondre coup pour coup (et avec humour) aux attaques de ses adversaires.

On le voit souvent entre les chaînes de restauration rapide, où les réparties entre les équipes de médias sociaux sont fréquentes et deviennent souvent d’incroyables joutes d’esprits.

C’est ce qui est arrivé dès le lendemain du Super Bowl, alors que Miller Lite a répondu de façon orchestré et sans équivoque à la fronde de Bud Light.

Le contexte (🔥SPOILER)

Bud Light a diffusé l’une des plus amusantes publicités du Super Bowl cette année.

Dans ce pastiche de Game of Throne, le royaume Bud Light reçoit par erreur un baril de sirop de maïs. Or, la Bud Light n’est pas brassée avec cet ingrédient.

Les personnages font donc la tournée des royaumes (Coors Light et Miller Lite) pour trouver à qui appartient de sirop de maïs. Il y a clairement un sous-entendu jamais énoncé, nous (pas de sirop de maïs) vs les autres.

La réponse de Coors Light et Miller Lite

Coors Light y est allé d’une réponse laconique et quelconque, qu’on peut voir ici : https://www.facebook.com/coorslight/videos/2201506929913718/

Miller Lite, qui n’avaient pas communiqué sur ses réseaux depuis le 31 décembre (!), a répondu dès le lendemain par une petite publication anodine de comparaisons calorique.

Puis, deux jours plus tard, Miller Lite récidive avec réponse sans équivoque: un message en pleine page en couleur dans le New York Time pour rétablir les faits, qui a été diffusé et relayé sur toutes les plateformes. Par la suite, l’équipe a répondu à la plupart des questions et requêtes faites à son endroit.

Les lobbys agricoles se sont joints au débat, puis les diététistes et les experts. Bud Light a utilisé une méconnaissance du public sur un procédé de fabrication usuel et exploité un a priori négatif envers un produit (qui peut sembler inapproprié dans une bière), pour finalement se retrouver victime de sa propre médecine.

Résultat : Miller Lite a contrôlé la discussion et occupé 100% l’espace conversationnel.

Bud Light, déjà engagé dans une campagne probablement très coûteuse, a encore par la suite diffusé des contenus reliés à sa campagne – comme si de rien n’était.

Miller Lite 1 – Bud Light 0