Les données, oui mais…


Si je vous dis que 75% de votre cible habite en milieu urbain, aime la musique folk et fait du yoga, est-ce que cela changerait votre approche de communication?

Dans l’arène du positionnement de marque, il y a plusieurs façons de faire et diverses écoles de pensée.

Dans le coin droit : vous obtenez le plus de renseignements sur votre audience prospective, et adaptez votre message sur mesure à cette cible. Les banques font ça, notamment.

Dans le coin gauche : vous développez votre marque le plus authentiquement possible, à l’image de vos valeurs et votre mission, et ensuite vous allez attirer des clients qui vous ressembleront ou vous aimeront comme vous êtes. Cette approche est idéale pour les PME.

Personnellement, j’aime bien cette citation de William Edwards Deming, statisticien américain: “Without data, you’re just another person with an opinion.”

Mais ça ne veut pas dire que votre intuition a tort, au contraire. Plusieurs ont le flair pour la création de marques et leur opinion vaut une montagne de données.

Si vous êtes une PME avec une marque forte, et un partisan de l’authenticité, vous êtes chanceux. Les données ont moins d’importance pour votre positionnement et de toute façon elles coûtent cher!